BOURNOS

naquit à Antioche, capitale de la Syrie, de parents illustres et craignant Dieu. A la demande de ses parents, Il épousa une jeune fille nommée Basilisse mais se consacre ainsi que son épouse à Dieu. Leurs parents étant morts, ils employèrent tous leurs revenus au soulagement des pauvres et des malades ; ils firent même de leur maison un hôpital. La pieuse épouse mourut la première, après avoir reçu un avertissement céleste et prédit à son époux qu’il recevrait bientôt la palme du martyre. En effet, la persécution s’étant élevée, Julien, connu par son zèle pour la religion de Jésus-Christ, ne tarda pas à être jeté en prison. Son interrogatoire, ses supplices, furent accompagnés d’étonnants prodiges et surtout de nombreuses conversions. Epargné par le feu et par les bêtes féroces, Julien eut enfin la tête tranchée, le 9 janvier 313.

Le Seigneur a illustré Saint Julien par plusieurs miracles, non seulement à son tombeau, où dix lépreux furent guéris le même jour, mais aussi en plusieurs endroits de la chrétienté.

Fête : 2 août

retour