Merci Christine pour toutes ces belles années offertes au catéchisme !

C’est le 8 décembre, fête du Merci Marie, que la paroisse a officiellement remercié Christine MARES pour son dévouement en tant que catéchiste et responsable du catéchisme. Christine nous offre son témoignage sur cette belle expérience : «  Que de changements dans la société et dans la vie de l’Eglise depuis mes débuts de catéchiste lorsque, jeune maman, j’acceptais d’aider dans cette mission le curé d’Uzein, l’Abbé Lamarche ! Tous les enfants du village, à l’exception d’une famille, suivaient le catéchisme. Aujourd’hui, tandis que nos églises anciennes, témoins d’une France chrétienne qui a donné tant de saints, se sont vidées, des salles multi-sports ont surgi partout. Les rencontres sportives ont lieu le dimanche, et l’on fréquente davantage les stades que les églises. C’est aux enfants de choisir. On comprend que le catéchisme ne pèse pas lourd à côté du foot ou de la danse… Certains ont même le choix de leur baptême. Mais comment choisir quand on ne connaît pas ? Heureusement Dieu est présent dans le cœur de chacun et, pour moi, ce fut toujours une joie et un émerveillement de voir la conscience des enfants qui m’étaient confiés s’ouvrir à Sa présence mystérieuse et pleine d’Amour. Prier avec eux, leur apprendre les bases sur lesquelles repose notre foi, leur faire aimer l’Eglise, dialoguer sur des questions touchant au sens de la vie, furent toujours pour moi un grand bonheur. J’ai puisé mes forces dans le soutien des prêtres, dans l’amitié des autres catéchistes et le travail partagé avec eux, et surtout dans la prière et dans l’assistance à la messe. Il y a heureusement encore beaucoup de familles qui, fidèles à leurs convictions et à l’engagement pris lors du baptême de leurs enfants, qui tiennent à l’éducation religieuse. De même chaque année des enfants en âge d’être au catéchisme demandent le baptême. Ce sont de grands signes d’espérance. Le Pape François nous exhorte à aller aux périphéries. C’est cette mission que les catéchistes sont prêts à accomplir, sachant s’adapter aux besoins des enfants et aux attentes des parents dans un réel souci d’évangélisation. Je leur souhaite bonne route et bon vent… avec l’Esprit Saint !

Christine émue de cet hommage surprise!
pour en voir plus, cliquer sur la photo !